quand j’étais penseur …

J’ai lu dans un quotidien un article se rapportant au malaise actuel qui concerne la fraternité. Je trouve qu’elle est bien mise à mal par les temps qui courent et même par les temps qui “marchent” en ce qui me concerne…

J’ai ressorti une phrase de l’article qui parle d’un comportement totalement en adéquation avec la mentalité actuelle : La forme de l’égoïsme la plus déshumanisante est le cheminement du chacun pour soi. Cette réflexion fait suite à la définition de la fraternité que l’auteur juge réductrice à juste titre  :  Attitude par laquelle chacun s’engage à ne pas nuire à autrui.

Ce comportement du chacun pour soi à mon avis ne se rapporte pas seulement à la fraternité. C’est la résultante d’ailleurs d’un malaise sociétal où il n’y a plus de respect, encore moins de reconnaissance,  où le “j’m’en foutisme” comme l’arrivisme est roi. Il n’y a qu’à voir la sur-population des maisons de retraite pour avoir une idée de ce qui nous attend. Une génération y est entassée et elle finit de vivre dans l’indifférence totale. Tu te demandes à quoi servent les progrès de la médecine si ce n’est pour mettre au rencard le nouveau quatrième âge…

Pour rester dans le chacun pour soi, j’allais écrire “pour sa gueule”, je montre souvent du doigt à ma compagne de randonnée, des maisons où les proprios ont érigé des haies pour se cacher. J’ai fait prendre à Foisette un cliché d’une bicoque retapée en pleine cambrousse où le premier vis-à-vis était à quatre cents mètres et où il n’y avait pas de route à proximité.

030Ce couillon fait ce qu’il veut, on est bien d’accord, mais je vous signale quand même que du côté de sa haie il y a une superbe vue sur la Grande Sure et la Chartreuse environnante. Pour en profiter, il lui faut monter au premier étage  voire sous le toit. Remarquez j’ai peut-être pris un mauvais exemple pour illustrer mes propos car le gars,  si ça se trouve, est un exemple en ce qui concerne la fraternité et l’intégration mais force est de constater qu’il “cache” bien son jeu. Si ça se trouve aussi il est peut-être moins égoïste, plus reconnaissant que moi et il téléphone et va voir sa mère plus souvent…

On est tous des couillons avec ces haies, hein ? Elles sont laides en plus, non ? Moi je me rappelle que la première chose que j’avais faite lorsque mes beaux-parents m’avaient prêté un bout de pré pour installer notre “roulotte”, avait été de planter des arbres. Certes, ils allaient nous faire un peu d’ombre l’été, c’était nécessaire. J’avais mis des noisetiers pour nous cacher de la route, moi aussi. Tous ceux qui construisaient à l’époque faisaient ainsi. Maintenant leur maison est au milieu d’une forêt d’arbres délimités par une haie de deux mètres cinquante de hauteur. Ils ne voient plus le soleil. Moi je ne ressors plus la caravane parce que ce n’est plus assez bien… En plus, le réseau passe mal en Chartreuse et mémé a paumé le code wi-fi… De nos jours, les jeunes plantent les haies avant de mettre des rideaux. Quelle bande de couillons ! Les nouveaux propriétaires ne se voient plus alors ils ont créé la fête des voisins. Le must ce sont les terrains de camping. Les tentes, les caravanes ou les camping-cars sont cachés derrière une végétation factice. Les gens, pour voir la montagne ou la mer doivent monter sur le toit de leur camping-car ou de leur bungalow. Oui parce que j’ai oublié de vous dire qu’il y en a un, un jour, qui a eu l’idée de mettre des bungalows dans les terrains de camping. Si tu veux planter ta tente il n’y a plus de place. Les terrains de camping sont devenus des “cités”.  Il y en a même un qui a instauré les supérettes à l’entrée du camping. Comme ça t’es vraiment comme à la Zup. C’est fabuleux ! J’sais pas si on vend de l’herbe dans les camping ? Je pense que oui. Je suis penseur, vous aviez remarqué ?

Il y a un autre truc qui m’exaspère en passant dans les villages, ce sont les terrains de tennis. Ces couillons de bobos, à l’époque où c’était la mode de jouer au tennis, ont forcé les municipalités à construire des terrains. Cela a coûté les yeux de la tête, une connerie pareille. Les maires qui n’arrivaient pas à avoir le leur n’étaient pas réélus. Vous savez quoi ? Il n’y a plus personne qui joue au tennis. Cela fait 11 ans et demi que nous traversons la France et nous n’avons jamais vu personne avec une raquette. L’occupation principale de ces couillons ce sont les jeux vidéos. Les parents et les enfants jouent de partout. Au salon, dans les chambres, dans les chiottes, chez eux ou chez les copains. Le matin c’est tablette obligatoire , comme ça les parents sont tranquilles. Pendant ce temps les vieux attendent de la visite. Moi si c’était à refaire je me ferais fabricant de canapés et … de déambulateurs.

Nous on se marre avec Françoise. On passe à côté de la France, en marchant. Personne nous voit car tout le monde dort. Oui j’ai oublié de vous dire que la France dort tard.  On est tranquille surtout le matin en France. Nous les randonneurs au long cours, nous passons entre les haies. Le mieux quand même pour s’en garantir c’est de marcher soit en montagne soit au bord de l’eau. En marchant tu réattaques une deuxième jeunesse. Le “penser qu’à sa gueule” te revient vite. La reconnaissance tu t’en tamponnes le coquillard ou la coquille de St-Jacques. Chacun pour soi et les vieux pour personne… Au début, quand j’étais penseur, je n’aurais jamais crû être à la mode.

Tout le monde il est gentil finalement…

….

….

….

            l’isolement

  – Comment vas-tu, ça marche ?

   – Ouais ça va pas mal et toi ?

   – Ben écoute ouais nous ça va pas mal aussi !

   – Bon ben écoute continue bien !

   – Ok, on fait comme ça, on continue…

       …et au fait, embrasse tout le monde.

   – Ok, toi aussi…

   – J’te laisse, j’ai plus de batterie.

   – Ok !

Publicités
Cet article a été publié dans rando. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s