Aix Maurienne 83 – Quimper 53

Les bretons avaient fait le déplacement à 9 joueurs. Mardi soir ils ont perdu leur pivot américain victime d’une rupture du talon d’Achille. Les mauriennais ont rapidement pris la mesure de leur adversaire. Je dis toujours qu’il faut réussir ses débuts de matchs comme il faut réussir ses débuts de course de vélo ou à pied. Hier soir les Aixois étaient revenus à de meilleurs intentions après leur contre-performance d’Epinal.

                           cartes joueurs cartes des joueurs

La marque a été partagée, ainsi que le temps de jeu. Thomas a joué 28’ minutes ! Il va neiger. En rentrant de Marlioz, nous avons vu les premiers chasse-neige sortis préventivement. A l’initiative de Jean-Claude nous avons réclamé, avec force décibels, l’entrée de Madiop plus tôt que ne l’avait calculée le coach. En général les entraîneurs n’aiment pas quand le public se permet ce genre d’écart. Le problème pour eux c’est qu’ils sont obligés de le prendre ainsi avec nous. Ils doivent se douter que les deux lascars qui criaient fort hier soir, coachaient déjà alors qu’eux ne “pissaient” pas encore droit… Du coup Madiop NDaye a joué 3’58. C’est quand même un monde cette méthode où la hiérarchie n’est jamais bousculée ! Les jeunes entraîneurs regardent trop la télé. Les pauvres, s’ils savaient… Je vais peut-être paraître prétentieux, tant pis, mais je connais souvent le remède pour guérir pratiquement toutes les imperfections de jeu. Quand j’ai des doutes, Jean-Claude réajuste ses lunettes sur son nez avec le dos de l’index et me souffle la solution.

                            Hugues-Occansey

J’ai bien aimé l’attitude d’Eric Occansey qui coache les Quimpérois. Il n’use pas de sa grandeur et encore moins de son passé. C’est un “Monsieur”, un monument ! J’ai dégoté un article de presse très intéressant sur Basket Rétro. Sans vous commander, il faut absolument le lire ! Tant pis pour moi si vous trouvez mes propos un peu fadasses après…

                            008

Hier soir nous étions encore un bon petit groupe dans les tribunes. Dans notre coin on se retrouve toujours avec plaisir. Il y a aussi la bande à Isabelle. Ses amis sont présents depuis un bail et nous n’avons pas besoin de nous étendre longuement dans nos propos pour faire transpirer notre passion commune. Le gars qui travaillent en station est toujours fidèle lui aussi. Je “nous” attribue le prix des meilleurs supporters ! La famille, la bande à Isa et le voisin, un jour auront leur écharpe d’accrochée au plafond. On ne la mettra pas au- dessus de la table de marque, pour ne pas faire de l’ombre avec l’éclairage. Quand je dis “faire de l’ombre” c’est une image car je ne vous dis pas la largeur de la table. Il faudrait un drap pour l’ombre. Y a du volume messieurs-dames…

 010 011 012

A la fin du match, les jeunes sont heureux quand les joueurs s’arrêtent pour leur signer le programme. Gabriel et son pote Lucas se souviendront toute leur vie de ces moments-là. Cet aprèm je racontais à ma mère des souvenirs analogues. A chaque fois qu’elle me voit, elle me demande si j’ai réattaqué le vélo. Cela l’intrigue. Cela fait une moyenne avec ceux qui s’en tamponnent le coquillard et qui ne te demandent jamais si ça va. Pour dire qu’Aix-Maurienne va mieux, par rapport à Epinal, il faudra attendre le déplacement de Tarbes et la réception de Rueil. Deux gros calibres ! Il va falloir faire sans Clérence qui s’est fait une cheville en fin de match. Dommage car il s’affirmait de plus en plus dans la peinture. Pour ma mère l’âge fait que ça ne peut jamais aller mieux. Avec Foisette hier nous étions contents de la voir discuter avec Marlène. Une lueur de joie dans ce monde d’amnésiques…

                               009

Bravo à tous les acteurs de ce match fort sympathique. Joueurs, supporters, collaboratrices*, et les deux arbitres qui ont été discrets. Une fois n’est pas coutume malheureusement…

*J’aurai peut-être l’occasion un jour de revenir sur l’appellation “collaboratrices”.

                      

Publicités
Cet article a été publié dans basket. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s