cross-country à Vichy (03)…

080 109

 082  151  

Hier, l’UNSS organisait le championnat d’académie d’Auvergne de cross-country. De mon temps quand tu faisais une place dans les 10, le club d’athlétisme du coin te recrutait. De nos jours, j’ai l’impression que la majorité de ces dix-là font déjà de l’athlé. Le niveau n’arrête jamais de monter. Les filles et les gars qui étaient devant dans toutes les courses de la journée ont l’allure et l’équipement des cracks. J’ai trouvé qu’il y avait plus de concurrents qu’en 2013 à Bas-en-Basset (43) où nous avions fait le déplacement également. J’ai trouvé aussi que ça “pétrolait” plus vite. En cadets et en minimes, la tête de course avait des allures de cross des as. La télé était présente. Les “Carnets de sport” avait dépêché leur meilleure photographe. C’est vous dire !… Le temps carrément printanier dans le grand parc omnisport Vichyssois illuminait encore les lieux d’un reste de fêtes des lumières.

           180

En minimes, ce fut sans doute la plus belle course de l’après-midi et pas seulement parce que notre petit-fils Lucas était devant. A l’instar de la course des cadets, il fallut attendre l’emballage final pour connaître le lauréat. Lucas sortit en tête du premier virage après le départ. Comme à son habitude il a réussi son sprint initial. Rapidement un petit groupe de 7-8 coureurs se détacha. Il manqua peut-être une difficulté, une butte par exemple, pour l’étirer. Il m’a semblé et Lucas me le confirma que certains crossmen profitèrent mieux que d’autres de ce parcours roulant en la jouant “suiveur”. Lucas me confia néanmoins qu’à un moment il avait été en difficulté et il avait failli pété.

              139

A 600m de l’arrivée quand je l’ai vu bien placé et ne semblant pas subir l’allure, au contraire, j’aurais parier gros sur ses chances de victoire. Quand le speaker annonça qu’un gars s’était détaché et arrivait seul, j’ai été étonné que ce ne soit pas le grand Ytracois. C’est le Montluçonnais qui avait fait 2 en 2013 qui gagne. Lucas fait deux à la lutte avec un autre crossman de Montluçon. Quelle course ! Je n’exagère pas, je pense, en disant que devant, cela allait aussi vite qu’en cadets.

          197

Après sa belle 3ème place il y a deux ans, Lucas se hisse sur la deuxième marche du podium. A mon avis, et au plus tard en 2017, il pourrait bien connaître la consécration de son sérieux. Il le mérite car c’est vraiment un gars bien. Son professionnalisme dans ses attitudes ferait le bonheur de beaucoup de club d’athlé. C’est un gagneur mais son comportement, reflet d’une bonne éducation, est tout en réserve. Comme tout compétiteur digne de ce nom, le stress d’avant-course le travaille mais là aussi il est déjà mature. A mon avis Lucas a encore de l’avenir dans les labours d’Auvergne. Bravo encore grand !

                093

… Et bravo aussi à notre grand Martin ! Dans la course benjamins, le frère de Lucas s’est brillamment comporté. Il prend une honorable 27ème place. Quand je le vois déboucher dans la 1ère boucle, j’avais compté une quarantaine de gars devant lui. Il a fait ensuite une sacrée remontée ! Tout ça sans se prendre la tête. Je dois vous préciser qu’il y avait 400  gars au départ de sa course. Réussir son départ c’est aussi avoir la chance que tout ce goupille bien. En benjamines, j’ai vu une môme tomber devant moi au départ. Les autres lui ont marché dessus et elle était à quatre pattes en train de chercher ses lunettes dans l’herbe. Cela m’a fait mal au cœur.

               103

Le premier de la course de Martin était très grand. Il ressemblait au frère cadet de Lamine Diack. Je me demande même si son père ne l’a pas déclaré à l’état civil avec deux ou trois ans de retard. Deux petits gars néanmoins l’ont quand même attaqué à plusieurs reprises. Fallait oser ! J’ai fait observer à Martin qu’il ne me semblait pas “au taquet’’ à en juger par sa respiration jamais en dette. Il m’a répondu avec son flegme de président du club d’échec d’Aurillac : “Je ne respire pas en course. J’ouvre juste un peu la bouche”. Il est trop ce môme ! Il n’a pas ajouté “pour faire bien” car lui aussi il a de l’éducation. J’en rajoute bien sûr.

               084

Je peux vous assurer que dans une équipe de sport-co t’as besoin de gars ayant la personnalité de nos deux petits-fils. Deux registres différents mais au combien attachants. Le fait qu’on soit là n’a rien rajouté à leur sérieux. Ce n’est pas évident de supporter les longues plages d’attente avant, entre et après les courses. Françoise a beaucoup parlé avec ses petits-enfants. Je suis content, rien que d’y repenser aujourd’hui. J’ai essayé de mon côté d’apporter un petit plus. C’est quand même couillon que nous soyons si loin les uns des autres. En général, j’aime bien être avec les jeunes quand ils ne sont pas avec les parents. C’était déjà comme ça quand j’entraînais.

 088089

A noter la bonne organisation des gens de l’UNSS. Les courses sont toutes parties à l’heure annoncée. A noter aussi la gentillesse de la petite dame, professeur de son état, qui accompagnait le groupe de Martin et Lucas. J’ai bien aimé les petits 6ème qui tendaient l’oreille et levaient la tête pour profiter des échanges avec nos petits-enfants. J’ai bien aimé la distribution des bonbons généreusement accordée par le grand “Luc” à sa descente du podium. Bravo à tous ces petits cantalous qui avaient fait certainement le plus long déplacement, comme d’hab !

       154

On a fait Vichy ! Les “Cahiers de voyages” ont encore accumulé des kilomètres de marche. A bientôt de vous les faire partager en images !

Vive le sport ! “Les Carnets de sport” adressent un petit clin d’œil à Fred et à Véro les parents certainement ravis des performances de nos deux cantalous préférés…

                   199

  

 

Publicités
Cet article a été publié dans sport. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour cross-country à Vichy (03)…

  1. VV dit :

    FA-BU-LEUX
    de réels moments de bonheur à partager à travers les valeurs du sport et de la famille

    J'aime

  2. LM dit :

    grand Merci papi pour ce magnifique résumé
    c’était très émouvant que de lire ça
    cela fait de très bons souvenirs
    c’était une après-midi « magique » d’autant plus par le fait que vous étiez là
    en mode récupération, activée
    gros bisous
    et à bientôt
    Lucas

    J'aime

  3. Les brubru dit :

    En tout cas, du côté de la yaute, nous avons frissonné toute l’apmidi dans l’attente des sms…ça prend aux tripes ce sport!
    Encore bravo aux cantalous, nous sommes très fiers de nos neveux!
    Et merci à papi mamie pour le reportage photo.

    J'aime

  4. Manette dit :

    En tout cas, dans la yaute, nous avons frissonné toute l’apmidi dans l’attente des sms…que c’est bon la magie du sport qui parcourt le corps de frissons !!!
    Encore bravo aux cantalous, nous sommes très fiers!
    Et merci à papi mamie pour le reportage photo!

    Aimé par 1 personne

  5. caroulette dit :

    encore bravo les gars, c’est énorme! et merci aux supporters!
    bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s