il est couvreur l’ancien coureur…

Il y a quelques années quand t’entendais la cloche et le gars du micro annoncer “prime au prochain tour”, j’savais que Jean-Michel Mathon allait tous les “enfiler”. Qu’est-ce qu’il allait vite !

J’ai passé du bon temps avec lui. Comme moi il se levait à 3h, lui pour aller faire ses pâtisseries et moi pour faire passer les trains. En guise de sieste, nous allions rouler en début d’après-midi. C’était le bon temps ! Je l’ai aidé souvent. Il s’en souvient lui…

005 Ces derniers temps, à chaque fois que nous repartions de St-Aupre, Foisette levait la tête avant de remonter dans la bagnole. Elle comptait les tuiles qui se baladaient sur les toits, chez sa mère. Je sentais grandir son inquiétude. Elle se faisait du souci. J’ai repensé à Jean-Mi qui ne fait plus dans la brioche mais dans la tuile. C’est un bon couvreur et tous les sous-entendus rappellent de bons souvenirs…

009 

C’est impressionnant de voir évoluer un couvreur. Le toit de l’habitation à Marie-Rose est très pentu.

 001 Sur la photo, on voit Jean-Mi en train de découvrir et il va se hisser jusqu’à mi-pente. Pour changer une tuile il est obligé d’en remplacer une  douzaine. A un moment, en venant chercher une cargaison, il m’a demandé un verre d’eau car il avait la gorge sèche. “C’est vachement pentu !” m’a-t-il dit. Tu m’étonnes !

 003

Sur la grange, il est monté encore plus haut. Je vous laisse regarder la progression de l’ancien sprinter charvieuland.

       004 005

 006 007 008

Quand t’es dessous, tu pries pour qu’il n’arrive rien… Si t’es athée, t’es embêté… Comme naguère dans les emballages finaux, Jean-Michel est adroit. Ses gestes sont sûrs.

Le 1er janvier, Jean-Michel vient rouler avec moi pour la traditionnelle sortie du jour de l’an. Je vais quand même essayer de lui faire une pancarte. Faut que je réessaie avant. Ma vue a baissé. Je ne les vois plus bien. Ce sera mon excuse. Dimanche dernier, les organisateurs du cyclo-cross de Moidieu-Détourbe l’avait invité avec les anciens de Charvieu. Je l’avais vu gagner à l’époque. Il passait à vélo dans les endroits où ses poursuivants étaient à pied. Quand un gars lui tenait tête jusqu’au bout, il l’arrangeait au sprint.

Dans le classement cadets du cyclo-cross de Moidieu, j’ai vu que deux coureurs de La Motte étaient partis à Chambéry. Ces deux-là partent plus tôt que leurs prédécesseurs. Bizarre ! Avant-hier en roulant, j’ai croisé deux jeunes Motterains qui m’ont dit bonjour. Certains séniors t’ignorent carrément. Ce sont des guignols qui prennent une licence dans un club, uniquement pour leur gueule. Des consommateurs qui sont quand même défrayés. Des gens intéressés, il y en a beaucoup. D’autres comme moi ont donné, sans aucune reconnaissance… C’est décidemment le thème bien à la mode en cette année qui va bientôt se refermer. Encore heureux que certains gars ne t’oublient pas.  Merci encore Jean-Mi !

                          002

Ce matin il y a du rose Charvieu dans le ciel. Il est 8h00, je me change et je pars rouler…

                    003

Publicités
Cet article a été publié dans Saint-Aupre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s