Challans 68 – Aix Maurienne 76

137

 125La salle Marcel Vrignaud de Challans (85) fait partie du patrimoine “basket” français pour les anciens que nous sommes. Comme la salle de Berck (62), elle abrita par le passé des épopées mémorables. A l’époque en Vendée, le jeune Michel Gomez imita le vieux roublard Jean Galle du Pas-de-Calais.

134

Comme à Berck, les aixois ramènent la victoire. Elle est méritée même si elle fût longue à se dessiner. Nous avions fait Berck cette saison. Nous avons fait Challans…

141

Pour résumer le match, je dirai que les savoyards ont su au bon moment arrêter de shooter à 3 points pour mieux se concentrer sur le jeu intérieur. Comme à son habitude Bradford alimenta régulièrement la marque. A côté de lui, Dardaine au poste 4 et Yvrande au poste 3 furent des “soldats” irréprochables. En ce moment les deux lascars sont en pleine bourre. Bien sûr qu’il y a encore des imperfections dans le jeu mais la défense rattrape pas mal de bévues au premier rang desquelles figurent les pertes de balle (21 c’est catastrophique !).

135 

Le coaching s’améliore, un peu. “L’innocence” de la jeunesse en responsabilité est flagrante mais finalement à rester dans les choses simples du basket, les solutions peuvent souvent être apportées par les joueurs eux-mêmes. L’adjoint s’investit plus et sa bouillante réactivité fait bon ménage avec l’étrange manque de fermeté du coach. Les joueurs sont à l’écoute et le groupe m’a l’air sain. Pour être franc, j’ai carrément eu peur à un moment que Dardaine soit oublié sur le banc après sa sortie. Idem pour Rigaux.

140

J’aimerai mettre sous le nez des anciens coachs qui sont passés à Aix, les stats de samedi soir de Thomas Yvrande. 28 minutes de temps de jeu, 14 points (2 sur 2 à 2 points, 3 sur 4 à 3 points et 1 sur 1 aux lancers francs). Ai-je besoin de préciser qu’en défense il fut intraitable ?

146

Le public vendéen n’a pas du tout apprécié l’agressivité défensive des vaillants visiteurs alpins qui étaient venus avec le piolet entre les dents. Les arbitres surent faire le tri dans les actions semblant litigieuses. J’ai eu peur pourtant quand les locaux revinrent à 3 points en fin de match. L’action salvatrice illustre oh combien comme le jeu aixois peut être collectif et réfléchi s’il le faut – Bradford servi au poste bas effectue son job dos au panier et comme il a trois défenseurs sur le râble, il ressort la balle. Atamna feinte la pénétration et donne à Rigaux qui fixe et renverse le jeu côté Yvrande complètement démarqué à 3 points dans son jardin à 180° du cercle – Le panier de notre voisin de la cité chambérienne climatise la salle…

145

Le matin nous étions au shooting de 10h. Thomas m’avait dit qu’ici ça craignait. Cela fait plusieurs fois qu’il me parle des salles mythiques de Nationale 1. D’ailleurs après les matchs gagnés à l’extérieur les gars ne s’éternisent jamais sur le parquet. A contrario, moi tu ne m’enlèveras pas de l’idée que le nom et le passé d’Aix Maurienne inquiètent les équipes rencontrées et leur public.

  136

Est-ce que cela va durer ? J’ai pas mal discuté avec le président savoyard. Je trouve dommage que les collectivités ne fassent pas l’effort suffisant pour aider le club phare du basket des Alpes. Jean-Paul Genon qui partage les responsabilités avec lui m’avait déjà fait part de son inquiétude quant à l’avenir.

        114Bravo les gars pour cette belle victoire ! Elle conforte la 5ème place synonyme du “voir venir”. A 2 points du leader Blois, à 1 point de Rueil et en compagnie de St Vallier et de Tarbes Lourdes, la situation sportive se stabilise favorablement.

Quand tu récites un bon “basket”, t’es encore mieux noté par les Carnets de sport. Alors il faut persévérer.

 Quand t’es bien dans tes “baskets”, tout le reste c’est du bonus…

 187

Le couloir du purgatoire de la Nationale 1 est long, tortueux et plein de courants d’air marin. Nous il nous convient bien et il débouche sur de nouveaux coins à découvrir. Vendredi nous sommes allés marcher au bord de l’océan à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Un petit billet sera bientôt consacré à cette jolie contrée vendéenne.

  098

Dans notre purgatoire, il y a toujours une bouée de secours quand on s’éloigne trop des choses simples de la vie…

 097

Vive le basket ! Vive le sport à la mesure de budget raisonnable !

 

149

Publicités
Cet article a été publié dans basket. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s