écrasez les autres …

On vit une époque où pour avancer certains n’hésitent pas sur les moyens. La mode est à l’égoïsme et donc à l’individualisme. Certains pourraient même se laisser déteindre dessus. Ce serait bien dommage. Je pourrais développer car arrivé à mon âge tu as un certain vécu…

Non, mon propos aujourd’hui est transcrit au sens propre car il va être question d’avancer sur la route avec le risque encouru, celui de se faire écraser. Remarquez, il rejoint un peu, beaucoup même, le comportement évoqué dans mon introduction…

En étudiant la ViaVercors dont je vous ai entretenue dans un billet précédent, je me suis aperçu que nous pourrions enchaîner ce périple pédestre avec la descente des gorges de la Bourne. Il a fallu que je bâtisse une étape qui franchit la montagne et, surtout, j’ai dû me résoudre à en créer une autre qui empruntera une route sur plusieurs kilomètres. Je demande toujours l’avis de Foisette dans ce cas-là. Avant de me répondre elle vérifie de visu sur Google Maps. Elle m’a montré des images et c’est un fait, la RD 531 n’est pas large. Tu as la falaise, un “soupçon” de macadam et le vide… Je l’ai eu empruntée à vélo quand j’étais jeune. J’ai proposé l’autre solution à ma compagne. Elle consiste à se coltiner une énième grimpée et un passage acrobatique pour rejoindre le GR9. Foisette dont les qualités de grimpeuse ne sont plus à démontrer, comme en atteste sa montée hier matin à Vérel (aller-retour en 2h), a choisi l’option route quitte à serrer les fesses. Elle a étayé son choix en assurant que dans ce “trou” il n’y aurait pas beaucoup de circulation. Dont acte, à venir où … l’avenir nous dira.

Partis de la gare de Grenoble, notre long cheminement d’une semaine nous conduira à Saint-Nazaire-en-Royans, à deux pas de la gare de St-Hilaire-St-Nazaire.

DSC_0065

C’est marrant la coïncidence mais hier matin en s’entraînant nous sommes repassés devant les deux panneaux de signalisation routière qui avaient déjà attiré notre attention par le passé. Le maire de Vérel doit pratiquer le vélo et la marche à pied.

DSC_0055

A propos du “S’il te plait… Pense à moi !”, l’élu doit retarder au moins d’un mandat voire de deux ou trois. Il y a belle lurette que les conducteurs s’en foutent des cyclistes. Cette année j’ai failli me faire renverser plusieurs fois. J’ai échappé au pire parce que j’ai eu l’habitude de rouler en peloton dans les courses où “ça frotte”. La nouvelle mode sur les routes ou dans les rues, c’est de te serrer exprès quand on te double pour te faire “payer” un écart de trajectoire que tu as pu avoir volontairement pour t’écarter d’un bas-côté cyclable impraticable sur quelques mètres. Dans ces cas-là je relève le numéro ou la couleur de la voiture pour la rattraper éventuellement à un feu suivant. Remarquez en ce moment j’aurai du mal à “tirer” une bonne gauche. Je m’en suis servi quelques fois plus jeune mais depuis deux mois j’ai un coude qui flanche. Par contre le jour où l’incident va arriver en compagnie de Jean-Mi, le gars va s’en rappeler un petit bout de temps tout en mangeant de la bouillie pendant une bonne semaine…

Je ne sais pas si vous suivez l’activité du cyclisme mais il est arrivé deux accidents graves cette année.

  Le 23 janvier, six membres de l’équipe Giant-Alpecin étaient renversés par une voiture lors d’un entraînement sur les routes espagnoles, près de Calpe. Sous la violence du choc, plusieurs cyclistes étaient hospitalisés. Parmi eux, le Français Warren Barguil, 14e du dernier tour de France. « Une voiture est arrivée droit sur nous sur la voie de gauche et elle n’a freiné qu’au moment de l’impact« , raconte-t-il dans les pages d’un quotidien sportif. Il explique avoir tenté de s’écarter de la trajectoire du véhicule. « Mais il y avait un talus en pierre et j’ai été le premier à taper dans la voiture« , poursuit-il. Son partenaire John Degenkolb, vainqueur du dernier Paris-Roubaix, était juste derrière lui. Rapatrié en Allemagne après plusieurs jours d’hospitalisation, il dû se faire opérer car son index gauche était partiellement arraché. « On est resté à terre dans un état de choc, poursuit Warren Barguil. On essayait de se parler pour savoir si tout le monde allait bien. C’était vraiment une scène de chaos. J’ai d’abord pensé aux potes sans même m’apercevoir de suite que j’avais une fracture à la main droite et un gros bout de chair qui ne tenait plus au niveau du genou. Finalement, je suis le seul des six coureurs à me souvenir de tout ce qui s’est passé.« 

Le jeudi 3 mars dernier, le coureur cycliste français Romain Guyot est décédé à la suite d’un accident survenu  alors qu’il s’entraînait à la Roche-sur-Yon.  Il a été renversé par un camion, annonce le quotidien français Ouest-France. Guyot, qui était âgé de 23 ans, était membre de l’équipe cycliste amateurs Vendée U, fondée par Jean-René Bernaudeau en 1991. Il avait été stagiaire l’an dernier au sein de l’équipe pro Europcar. L’accident est survenu vers 12h00 à un croisement sur la route des Sables-d’Olonne. Malgré l’intervention des services de secours, la victime est décédée sur place, précise le journal. Guyot avait été vice-champion de France juniors en 2009 derrière Warren Barguil.

J’ai déjà été témoin ou victime, à vélo, d’un accident avec une bagnole. Une fois mon gendre Florian s’est fait shooter à Aix-les-Bains à côté de moi. Cette fois-là c’était lui ou moi et il s’était sacrifié, je crois me souvenir. Il y a deux ans je me suis farci une bagnole de plein fouet, un quart d’heure avant le début de la course de Vaulx-en-Velin. Nous revenons de loin…

Je crois que les risques deviennent de plus en plus grands car les comportements des usagers ne se sont pas arrangés. D’une part certains cyclistes ne respectent pas le code de la route et d’autre part beaucoup d’automobilistes se comportent comme des criminels. Je pèse mes mots. J’ai vu des gars me foncer dessus, carrément !

DSC_0056 Ce panneau se situe à l’entrée de Vérel. Va falloir que je dise au maire qu’à vélo je suis allé loin déjà mais qu’à pied nous sommes allés encore plus loin ! Faudra que je lui dise aussi que le moyen le plus sûr c’est quand même le train…

DSC_0063

DSC_0057

Expliquez aux jeunes et au moins jeunes que ce n’est pas bien d’écraser les autres. On en est là malheureusement… Qu’ils arrêtent aussi de téléphoner ou d’envoyer des textos en voiture. J’ai du mal en ce moment mais je ne voudrais pas que la famille s’inquiète…

Tout le monde il est gentil. Enfin presque tout le monde …

….

….

Publicités
Cet article a été publié dans divers, rando, sport, vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s