faute de grives …

               … on mange des merles

En fait dans l’assiette, on ne fait pas de différence entre une grive et un merle. Le merle est moins passereau que la grive, tout simplement. L’ancien chasseur en atteste…

 Château_de_Côte-Rousse

Par contre, il y a certainement une différence entre le château de Blois et celui de Côte Rousse à Chambéry. Normalement nous aurions dû vérifier sur place. Le temps trop incertain pour effectuer notre randonnée d’Orléans à Blois (en 6 étapes) sans prendre la flotte, a contraint les deux marcheurs à rester en Savoie. Ils ont jeté leur dévolu sur le Château situé sous une des falaises des Monts, à l’entrée de la cité de Chambéry-le-Haut. Les bourgeois qui sont propriétaires dans le coin, disent les Hauts de Chambéry car ils aiment bien pêter plus haut qu’ils ont le derrière…

Hier, en remontant du marché de Chambéry, nous sommes passés par l’ancien chemin de la Cassine. Il y a un passage juste au-dessus de l’entrée du tunnel des Monts.

001 J’aime bien le mamelon à hauteur des pépinières Cholat, avec la Chartreuse en fond d’écran. De là il existe le chemin de la Charmille, peu connu. Il mène à l’avenue d’Aix qu’il rejoint juste en face du château.

 003 004 006 

Le chemin de la Charmille grimpe dans un cadre champêtre. Avec la Croix du Nivolet en fond de tableau, tu te croirais dans une marche d’approche de montagne. Là-haut le magnifique château de Côte Rousse  se trouve au beau milieu d’une pépinière. Il date du 17ème siècle.

Ces derniers temps, nos marches d’entraînement ont pris l’allure d’une vie de château. Après celui de Sonnaz très bucolique, puis l’invisible édifice de Servolex qui se cache derrière un mur lorsque le marcheur l’approche, c’est près de Côte Rousse que nous fêterons Pâques.

Aujourd’hui c’est la fin du jeûne et de … l’abstinence. Ouf, enfin !!!

A la cité c’est le moment de jeter le “voile” qui sépare les communautés. De mon balcon, comme sur la place Saint-Pierre, je pourrais réciter quelques sourates extraites d’un interview du facteur Olivier. Ce sont les seules qui résonnent juste. Sous la croix du Nivolet qui semble si près à vol d’oiseaux, je m’en tiendrais à ces quelques mots assemblés pour vous souhaiter de joyeuses Pâques :

                                                                      ..

                           Pendant que la grive volage se saoule de raisin,

                           Le vieux merle sifflote pour rappeler sa muse.

                          Les slameurs du coin disent à chacun son destin.

                          Pour tromper un peu le tien faut que tu t’amuses…

                                                       …..

                                        002

                                                    …..

Publicités
Cet article a été publié dans rando. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s