une combine …

Lorsque je suis aux champignons dans les bois, à la recherche de girolles dans des coins où je ne rappelle plus en avoir trouvé, deux indices font que je m’arrête pour ausculter l’endroit. Le premier est la présence d’une poussée de champignons blancs à chapeau de forme convexe ou en entonnoir. En général ce lactaire “habite” les mêmes endroits que la girolle, sous les châtaigniers et les sapins, sur un sol de mousse, de feuilles mortes, d’aiguilles de pain, de petites fougères ou d’herbes tendres non envahies de  broussailles. Le deuxième indice est la présence de limaces sans spécialement voir de champignons aux alentours. Je me méfie toujours car la chanterelle se cache parfois sous les feuilles ou ne laisse paraître qu’un petit bout de chapeau coloré jaune orangé dont ce mollusque gluant raffole.

A bon entendeur, à bon lecteur…

P1170168

Publicités
Cet article a été publié dans nature, Saint-Aupre. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s