Aix Maurienne 93 – Evreux 95

                                             … c’est cadeau !

Je me demande pourquoi Rigaux prend deux tirs à la fin au lieu de pénétrer ou de servir ses intérieurs qui avaient été brillants jusque là. Je constate que Dambrauskas perd une balle dans la foulée et qu’Atamna loupe complètement son démarquage et donc son dernier shoot au buzzer. Notre base arrière a failli dans le money time. Le meneur américain Corin Henry leur a fait le bal et dans un film, à la fin, c’est le coach Laurent Sciarra qui part avec la gonzesse…

C’est facile Bozon de t’en prendre au jeune Ballo parce qu’il prend un panier devant Henry, en lui montrant que ce dernier lui arrive à peine aux “baloches”. Surtout que toi tu n’as pas été bien bon non plus quand tu sors Yvrande au moment où il était précieux pour museler les pénétrations ébroïciennes dans le dernier quart-temps. Comme tu ne l’a pas été davantage en laissant Dibo réaliser un festival à 3 points alors qu’il eut fallu simplement mettre Thomas dessus.

Je constate que pour un coach qui se disait intraitable en défense, on prend 95 pions dans les miches ! Il y a quelque chose qui ne va pas. Michon ne s’y trompait pas d’ailleurs et avant toutes les rencontres il venait en tribune dire bonjour aux anciens, sans doute pour y puiser “force et raison”. N’oublie pas les fondamentaux de la vie et rappelle-toi que quand je t’ai dit l’an dernier en fin de saison qu’il ne faudrait jamais oublier que Sence avait été le premier à faire jouer Yvrande à sa vraie valeur alors qu’avec les autres il cirait le banc, tu m’avais répondu qu’il allait y retourner cette année. Tu sous-entendais qu’il n’avait pas le niveau en ProB. Méfie-toi que ça ne soit pas toi qui ait besoin d’une mise à niveau… Si tu le veux bien, je suis toujours là pour te dire ce qui ne va pas. Je sors de chez l’ophtalmo, ma vue n’a pas re-bougé…

Vendredi prochain c’est Roanne qui vient à Marlioz. On est mal, on est très mal…

A noter que Sonko n’a pas joué. On suppose qu’il est blessé car il était en “civil”. Le club se fout de la gueule des supporters en ne donnant aucune nouvelle. Eux aussi j’ai l’impression qu’ils ont pris le “melon”… Méfiate quand même ! En Savoie, il y a le “blanc”-gel et pour réussir les melons faut déjà “bien” s’y connaître. Le mieux pour les protéger c’est le “voile” de maraîcher…

A bon entendeur ?

Pour la petite histoire, on ne s’est pas ennuyé à Marlioz hier soir. Le suspens était au rendez-vous. Les gens ont été scotchés à la fin. Même les joueurs, vainqueurs comme les vaincus, ont eu du mal à réaliser ce qu’il leur arrivait. Bravo à Sciarra qui s’est retenu plusieurs fois dans le match pour ne pas éclater de colère. J’aime les gens entiers. C’est le fond qui manque le plus et dans tous les domaines messieurs-dames. Il en est des écrits comme des propos tenus en direct et blessants parfois. A chacun de connaître son sujet et de relativiser les blessures occasionnées. Rien à voir avec la dureté de la vie ! Libre à chacun de choisir ses auteurs, ses amis…

Vive le basket intense !

….

….

Ce soir gros derby :  La Ravoire – Aix Maurienne en Nationale 3. En lever de rideau, autre derby : La Ravoire – Cognin en Pré-Nationale. Sauf erreur de ma part, il n’y a pas eu d’annonce au micro hier soir, passons…  Saucisses chaudes à volonté… Mon pote Jean-Claude tient la buvette.

Vive le basket des petits clochers !

J’ai volontairement fait abstraction des performances individuelles des joueurs. Néanmoins après m’être relu, je me dois de mettre l’accent sur un joueur. Un accent circonflexe comme un grand coup de chapeau que j’adresse à Romain Dardaine. Ce gars l’an dernier quand je l’avais vu pour la première fois, j’avais dit à Françoise qu’on en tenait un bon. Un an après il ne m’a pas fait démentir. C’est le garant du jeu collectif dans la raquette. Il réussit à mettre en valeur un pivot américain “discutable” et il le bonifie même. Chapeau bas “monsieur” Dardaine. Votre physique n’a d’égal que votre talent et votre intelligence basket. De plus vous vous élevez encore lorsque vous savez mettre le poing dans la poche sur des décisions arbitrales assez bizarres. Hier soir, c’est vous également qui avez stoppé Dibo en lui tenant tête et en lui faisant pêter un plomb. Avec sa 4ème faute, il a dû rejoindre le banc. Sinon nous prenions une “raclée”. L’équipe va avoir besoin de vous dans le naufrage qui nous guette si personne ne reprend la barre…

….

….

Publicités
Cet article a été publié dans basket. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s