en novembre derrière Mathon…

                             … alors en mars dans les pelotons ?

                                                                              … allez savoir !

Photo1158

La seule chose dont je suis sûr, c’est que sur un vélo je me sens bien. Samedi j’ai roulé seul, le matin. Je suis passé par le gymnase de Marlioz à Aix. J’aurai pu tomber sur les basketteurs qui rentraient de Charleville. Ils perdent tout !  Personne ne communique sur les sites sociaux et ça ne sent pas bon. Je n’ai plus de nouvelles du coach qui évite les amis avant les matchs. Dommage !

Photo1159

J’aime rouler au bord du lac et mon coin favori du côté du port de Charpignat n’a pas changé d’un mât… Il m’arrive que des gars me doublent sans dire bonjour alors que je suis dans une séance “à tourner la patte” sans forcer. Je leur donne bientôt rendez-vous.

P1180356

Cet aprèm avec Jean-Michel j’ai vu que j’avais retrouvé de la force sur la plaque. Nous sommes allés jusqu’au Pont Royal. J’ai fait du derrière “maton” à deux tours de roues de la maison d’arrêt d’Aiton. Cela ne ressemblait guère à une promenade en prison où les gars doivent tourner en rond. Là j’aime autant vous dire que vous avez intérêt à accrocher vos “baloches” surtout quand vous faites du bec de selle. La survie consiste à vous coller dans la roue de l’ancien vainqueur des 6 jours de Grenoble. Il prend soin de moi quand même et je n’hésite pas à lui dire quand ça va trop vite. Je n’ai guère eu le temps de jeter un coup d’oeil aux camionnettes qui gardent les petites routes. Dans leur genre, elles sont “signaleurs” finalement et certaines voitures ralentissent…

Photo1161

Au feux du pont sur l’Isère, Jean-Michel a repéré une belle voiture de course. Il a fait part de son admiration à la conductrice. Vous savez ce que cette dernière a répondu en me regardant : «Moi j’aime bien vos couvre-chaussures !». C’est moi l’ancien 4ème catégorie Ufolep qui avait la cote ! Si, si… Je ne peux reproduire ici le contenu de la suggestion que mon coéquipier m’a confiée sur le moment…

P1180358

Avec l’ancien sprinter de Charvieu, nous avons fait une bonne sortie de guerrier. Le soleil n’a jamais percé. Il faut en vouloir aussi pour rouler sur la RN. Moi j’aime bien car au retour nous profitons de l’aspiration des camions. Je profite du clavier pour signaler que nos amis routiers n’ont jamais de mauvais comportements avec les coureurs qui s’entraînent. J’ai confiance en eux. Ils ne sont pas comme ces bobos en grosses bagnoles qui nous klaxonnent et nous serrent en ville.

En allant en direction de la Maurienne ou de la Tarentaise, par le passé,  j’avais déjà fait du derrière Fiofio, du derrière Philippe et du derrière moto derrière Fabrice Monod. Dans le sillage de Jean-Michel j’ai soigné mes relances. Il va falloir l’an prochain, au printemps, éviter de se mettre en danseuse. Je tiens cette recommandation d’une déclinaison appropriée aux saisons :

 En décembre cette année déjà, entraîne-toi à rester le cul sur la selle en serrant bien le guidon.

Car en mai prochain en faisant trop la danseuse, nous risquons fort de l’avoir dans le “fion”…

En mars dans les pelotons, allez savoir ! Je suis dans ma 58ème année, ce n’est pas si vieux que ça finalement…

Photo1160   

Vive le vélo ! Merci aux fidèles coéquipiers. 

Publicités
Cet article a été publié dans vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s