classement des plus grandes villes…

C’est en voyant un tableau à la fin de mon almanach, à côté de la carte des départements, que je me suis intéressé à la population des villes de France. Il y a des surprises.

Paris arrive en tête avec 2 240 621 h.

Marseille est 2ème (852 516h), Toulouse est 4ème (453 317 h), Nantes est 5ème (343 629 h), puis 6ème Strasbourg, 7ème Montpellier, 8ème Bordeaux, 9ème Lille et 10ème Rennes au classement des villes françaises les plus peuplées.

J’ai noté aussi que Grenoble est 16ème (158 346 h), Villeurbanne est 20ème (146 282 h), surprenant ! Vénissieux 83ème (61 183 h), Chambéry 90ème (58 039 h), Fontenay-sous-Bois 107ème (52 998 h), Fréjus 112ème (52 532 h) et Annecy 120ème (50 943 h) dernière ville du tableau.

En faisant d’autres recherches, j’ai trouvé Vaulx-en-Velin 153ème (43 394),  St-Martin-d’Hères 191ème (38 105 h), Saint-Raphaël 222ème (34 115 h)  …

Puis j’ai retenu les villes et villages suivants non classés : Aix-les-Bains (30 291 h), Aurillac 26 135 h, Voiron 20 162 h, Ytrac (Cantal) 4121 h, Charantonnay (Isère) 1851 h, Laguiole (Aveyron) 1239 h, Saint-Aupre (Isère) 1113 h, Montagny-les-Lanches (Hte-Savoie) 697 h …

Vous avez sans doute remarqué que je ne parle pas de la 3ème ville la plus importante. Elle est disqualifiée car son maire Collomb est un traitre du PS qui fricote avec Macron. En plus son équipe de foot dirigée par le triste personnage Aulas vient de s’illustrer “petitement” dans le derby qui l’a opposée à Saint-Etienne. Quand j’étais môme j’aimais bien l’équipe de Reims 11ème (181 893 h). Plus tard j’ai été un supporter inconditionnel des Verts de Saint-Etienne 14ème (171 483) et j’ai encore des restes. Mon troisième club de foot favori c’est l’OM de mon pote Momo. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut être supporter d’une équipe aussi antipathique que l’ancienne capitale des “goals”…

J’en aurais fini de mes statistiques en précisant que chez nous à la “cité” nous sommes 13 779 h recensés parmi les 58 039 habitants de Chambéry. Autrefois on disait la “Zup”, puis “Chambéry-le-Haut” et maintenant à l’ère “bobos” on dit “les Hauts de Chambéry”…

Publicités
Cet article a été publié dans divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s