encore un …

En ce moment la mode est d’accrocher des casseroles au “derrière” des hommes politiques et ça leur va bien ! Ma mode à moi c’est d’aligner le franchissement à vélo des ponts sur l’Isère. Chacun son truc.

Photo1250

Après le pont reliant le Touvet à Goncelin, celui reliant La Terrasse à Tencin et celui reliant Crolles à Brignoud, ce samedi matin j’ai franchi le pont allant de Saint-Ismier à Lancey. Je suis parti de Chambéry à 8h20. Le soleil était déjà de sortie et ce n’était pas un luxe car la nature était enrobée de “blanc gel”. Il y avait de la neige fraîche sur les sommets. Le retour sur la rive droite de l’Isère s’est effectuée vent dans la “gueule”. Encore heureux j’avais gardé des forces en roulant en dedans à l’aller. De Lancey à Pontcharra les bleds se confondent dans ma mémoire et il est dur d’avoir des points de repères en roulant sur ces longues lignes droites. J’étais de retour à la maison à 13h30. Une sacrée sortie quand même surtout quand tu es seul.

Photo1253 

A Lancey je me suis approché de l’usine où mon grand-père maternel travaillait au début des années 20. Il courait en vélo dans la région. Son coéquipier de club, son pote, était le grand-père de Michel Succo avec qui j’ai roulé à la fin des années 90 lorsqu’il était vélociste à Chambéry. Le monde est petit.  Le père de mon grand-père, Jérome,Joseph Brunier, mon arrière grand-père donc, était né à Arith (73), le 24-09-1860. J’ai du sang bauju et ceci explique peut-être mes qualités de grimpeur… Mon grand-père Jean,Marcel lui est né à Lyon 2ème, le 5-12-1899. J’espère qu’il ne supportait pas l’OL… Ma grand-mère Thérèse, Joséphine,Célestine Fouillet que je n’ai pas connue, est née à Lancey le 15-12-1902. Cela me fait toujours drôle quand je passe dans ce coin. Aujourd’hui, je mentionne exprès le nom de mes aïeux car avec Ie Web, allez savoir si un cousin éloigné ne se manifestera pas pour venir rouler avec moi…

J’ai failli me gourer de route en quittant Saint-Ismier. J’étais sur celle qui va à Domène. Sans doute ai-je été attiré par les relents de basket qui soufflent encore dans cet ancien fief des frères Recoura. Le pont de Lancey est moins grand que les autres car à cette endroit l’Isère est rétrécie.

Photo1251  La route longe le fleuve un moment avant d’entrer en ville par le passage à niveau de la gare. J’ai croisé plusieurs fois l’autoroute dans la matinée. C’était un chassé-croisé de voitures allant ou revenant des sports d’hiver. Mon sport d’hiver à moi c’est le vélo. Il est moins polluant. Au fait, toutes ces voitures roulent sans vignettes écolo. Comme par miracle l’or blanc n’aurait pas d’odeur…

J’ai moins de succès que Fillon quand je me pointe dans un bled. Pas de fanfare à coup de casseroles pour m’accueillir… Il me manque juste quelques encouragements comme lorsque dans une course, tu es seul devant…

Photo1249  A bientôt les amis sur “mes” ponts de l’Isère !

Publicités
Cet article a été publié dans vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s