marchands de vélo …

                               … et de bonheur

Mon premier vélo demi-course, mon père l’avait acheté d’occasion chez  Monsieur Mouton à Voiron.  Plus tard, il lui avait commandé un cadre Vitus de la marque Follis et il avait monté tout seul un beau vélo de course en se faisant prêter certains outils. Il en fit de même avec un cadre à tubes Reynolds de chez Sauvage-Lejeune. J’étais toujours fourré chez le père Mouton qui était aussi président de l’UC Voiron. Son petit magasin-atelier était le lieu de rassemblement des coureurs. Je n’osais pas trop parler à Henri Guimbard car il était pro et moi simple cadet. J’ai beaucoup appris en côtoyant Gabriel Bonnard qui allait devenir champion Dauphiné-Savoie sénior. Georges Faure qui fréquentait ma sœur me donna de bons conseils. Je regrette ce temps-là !

En arrivant à Chambéry, j’ai été client chez le père Besson. A la fin des années 90, j’ai connu Michel Succo dans son magasin. Il courait et il avait un petit réseau d’amis coureurs. Lorsqu’il a arrêté, j’ai retrouvé Pino Carletti dans son magasin de Rumilly. Il faut rappeler que Pino était notre modèle lorsque nous vivions au rythme des courses de vélo. Tous les commentaires des “gazettes” régionales du cyclisme dans les années 60 et 70 se faisaient autour de ses victoires. Tout le monde s’accordait pour souligner déjà sa gentillesse. C’est lui qui m’a vendu et entretenu mon vélo Peugeot tubes Colombus Génius et mon Bianchi cadre Alu, sur lesquels j’ai recouru à l’aube de la cinquantaine. Avec lui j’allais revivre les mêmes moments de “bonheur” que du temps du père Mouton. Ses conseils furent riches pour moi.

Lorsque Joseph Carletti (dit Pino) a pris sa retraite, mon gendre Florian s’est occupé de ma mécanique vélo. Un crack en la matière lui aussi ! Quand il s’est “exilé” en Haute-Savoie, il m’a amené chez ACK à Grésy-sur-Aix car il connaissait bien Fred Conti le mécano et William le vendeur qui était un ami. Depuis je me sers chez eux. Romain a remplacé William à la vente. Fred est super compétent. Romain est très sympathique et il est fait pour le commerce. Le coureur pro Bonnafond fait partie de l’enseigne désormais (ACK Cycles Bonnafond). Je connais bien ses beaux-parents qui couraient avec moi à l’UC Nivolet.

Samedi pour ma petite sortie matinale je suis passé à Grésy. Dans le magasin, Romain m’a présenté deux gars en me demandant si je voulais aller rouler avec des pros. Souvent il y a en a qui passent chez eux. Habituellement je ne suis pas trop du genre “lèche-botte” qui serait toujours enclin à se coller au gratin du vélo, souvent inabordable d’ailleurs. Mais là ce sont les deux gars qui m’ont abordé en me faisant participer à la discussion en cours.

 bérard2 Julien Bérard est dans sa 8ème saison Pro chez AG2R. Il a été formé au Lyon Sprint Evolution. C’est marrant car c’est Fabrice mon autre gendre qui l’a mis sur le vélo lorsqu’il entraînait sur Lyon. Habituellement lorsqu’on me parle de Lyon ça me file des boutons. Je dois “con”céder que Bérard est un bon ambassadeur. Quelle sympathie et quelle modestie ! J’ai retrouvé un petit encart datant de fin 2009 et qui parle de : Julien Bérard

Giro del Trentino 2013  Son collègue, c’est Thomas Damuseau l’ancien pensionnaire du CR4 Roanne devenu Pro pendant cinq saisons. Il vient de se reconvertir. Vous pouvez lire un article consacré à ce gars fort sympathique lui aussi  sur : DirectVélo.

Julien Bérard et Thomas Damuseau ont fait leurs classes au Chambéry CF, tout comme Romain le vendeur de chez ACK. A toutes règles il existe des exceptions. Pour preuve, tous les trois comme Rémy Rochas savent dire bonjour et s’intéressent encore aux vétérans du vélo dont je fais partie.

Bon vent pour vous les gars et à bientôt !

Publicités
Cet article a été publié dans vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour marchands de vélo …

  1. VV dit :

    Moi je me souviens comme si c’était hier du marchand de vélos de Chambéry, pas très loin du château, où vous m’aviez offert un vélo bleu …
    Et c’est chez Pino que nous avions acheté nos VTT en 2000 pour les ramener dans le Cantal 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s