coureur tu es …

        … coureur tu restes

            « et lecteur tu t’endors mieux

qu’avec un smartphone ou une console de jeu dans les mains…»

IMG_0381

J’ai eu du mal pendant plusieurs chapitres. L’auteur de “Le coureur et son ombre” a un style “sophistiqué” dirais-je. Je me suis vite aperçu que le gars connaissait bien le vélo et pour cause. Olivier Haralambon a couru avec Franck Vandenbroucke. Il décortique les gestes et les attitudes du cycliste. Cela pourrait devenir barbant. Et pourtant une fois finie sa lecture je suis retourné au premier chapitre de ce livre pour le recommencer. Le vocabulaire est riche.

IMG_0382

Les commentaires sur son autre livre “Le versant féroce de la joie” sont élogieux. Il raconte la vie de Franck Vandenbrouck, ai-je lu dans Internet, enfin je crois car même dans ses explications il est très compliqué le “gazier”.

IMG_0383

Merci les filles pour ce cadeau d’anniversaire. Merci Véronique. On sent l’oeil expert. Comment pourrait-il en être autrement ? Depuis septembre 1998 tu choisis les lectures de tes élèves. A la prochaine rentrée pour ta 20ème année d’enseignante, dans ta classe ce sont à nouveau une vingtaine de gamins qui s’ajouteront à la longue liste des “étudiants en Français” que nous restons éternellement. Pour ma part je découvre encore de nouveaux mots, de nouvelles tournures, car je suis resté jeune même si ma fille aînée est âgée déjà. Mon cousin Georges, spécialiste en généalogie, confirmera sûrement que tu es la première de la famille a avoir été institutrice (concours de professeur des écoles,  session 1997). Bravo encore car comme en vélo le plus dur certes est de gagner mais surtout de durer !…

IMG_0157 Le mois dernier à Laguiole, avant de rentrer à la chambre, je relevais mes notes assis à une table d’écolier dans le couloir d’Emmanuelle la patronne de l’hôtel L’Aubrac. J’écris souvent. Quand j’ai des trous de mémoires je demande à ma compagne qui se souvient de tout, même de mes bêtises. Sinon je ressors mes écrits. Dois-je avouer que je me demande parfois qui a écrit tout ça ?…

Publié dans Non classé | 1 commentaire

bonus “Aubrac 2017”

IMG_0239 IMG_0238 IMG_0242

 IMG_0237

Publié dans photos, rando | 2 commentaires

Tour de France

Photo1329

Quand tu regardes la carte du Tour cette année, c’est tout sauf un tour de France. Une grande partie du pays est complètement occultée. Quand t’écoutes ces journalistes incompétents, ils n’arrêtent pas de dire que les coureurs sont épuisés. Pauvres chattes ! J’t’en fouterais moi de la fatigue ! Ces journaleux, ceux qui ne sont pas consultants et donc qui n’y connaissent rien, racontent n’importe quoi, pourvu que ça buzze.

Hier j’ai eu l’impression que les leaders avaient laissé filer la fin d’étape. Les Sky de Froome font ce qu’ils veulent et ils régentent la course. Quand à la sortie c’est un français qui gagne, à la pédale en plus entre les rescapés des échappées du jour, le “coup” est bien joué et la cote des anglais remontent dans les sondages d’opinion. Ces propos n’engagent que moi. De toute façon je suis un inconditionnel de Froome. J’aime bien ce gars. Je me suis aperçu que lorsque je discute de vélo avec certains, ils ne l’aiment pas du tout. Comme ce sont les mêmes qui vénéraient Jalabert et Amstrong, leur jugement n’a pas plus de valeur que le mien.

Un gros moteur ce Calmejane et un dur au mal ! Chapeau gars !

Photo1321 Photo1324 Photo1325 Photo1322

Ce matin, la messe était retardée car nous sommes dimanche. Je ne suis parti rouler qu’à 6h30. En début de sortie, j’ai reconnu les trois derniers kilomètres de l’étape du jour à Chambéry. Par principe je n’aime pas faire le fanfaron en tenue sur le parcours d’une course mais à cette heure matinale, il n’y avait que des hommes de main qui installaient la logistique propre à cette grande manifestation.

Photo1326 J’ai failli faire demi-tour car pas loin de la gare je me suis trouvé nez-à nez avec un car Ouibus. Quand tu penses que c’est le “génie” qui est la tête du pays qui est à l’origine de cette “grosse” connerie polluante créée pour faire du tort au chemin de fer ! Celui de ce matin allait à Milan quand même ! Cela me fait marrer quand j’entends parler d’écologie. Vous verriez aussi le nombre de camions, de cars et de voitures qui se garaient aux abords de l’arrivée, dans un calme orchestré.  Il ne manquerait plus que l’ambiance soit “électrique” comme le clame la chouette “Hulotte”.

L’étape du jour qui va de Nantua à Chambéry empruntera les cols du Grand Colombier et celui du Relais du Chat. Avec ma dernière copine nous les avons escaladés et redescendus à pied. Vus d’avion ces magnifiques paysages des environs vont régaler les amoureux de nature. J’en serai.

…..

Depuis l’écriture de ces lignes, les coureurs sont arrivés à Chambéry. J’aurais bien voulu que Barguil gagne, il le méritait. J’ai été choqué par la chute de Porte. A chaque fois j’entends le bruit de ma dernière gamelle à Vaulx-en-Velin où je m’étais pris une voiture de plein fouet. Je ne m’en suis jamais vraiment remis bien que me considérant comme faisant partie des miraculés du vélo.

En plus, rien ne me sera épargné car vous savez qui a été interrogé en premier à l’arrivée par le journaliste de France2 : l’autre affreux de sarko avec un s minuscule. Quelle horreur ! Il dit n’importe quoi en plus.

C’est Stade 2 qui s’est occupée de l’après-tour aujourd’hui. Habituellement je ne regarde jamais cette émission car la présentatrice m’insupporte. Un mec qui se donne de l’importance et qui joue le chef ce n’est déjà pas folichon mais alors une gonzesse !…

…..

…..

Tout le monde il est gentil quand même, c’est promis.

…..

En rentrant à Chambéry-le-Haut je suis passé devant la salle de spectacle du Scarabée. La nouvelle fresque est magnifique. Il est fortiche le gars qui l’a dessinée !

Photo1330

Publié dans vélo | Laisser un commentaire

casserole au derrière …

                  … et panier de la mégère

L’enquête ouverte par le parquet de Paris sur des soupçons de favoritisme dans l’organisation de la soirée de la « French Tech Night » qui s’était tenue à Las Vegas en janvier 2016 et dont Emmanuel Macron était la vedette, a été confiée à des juges d’instruction vendredi dernier. Elle implique notamment Muriel Pénicaud, ministre du Travail et ancienne directrice de Business France.  La ministre pourrait-elle voir son CDD de ministre raccourci… Qui sait ?

Elle fait moins la maline je trouve.

En attendant, les annonces de suppression de 120000 fonctionnaires, le gel de leur salaire et le rétablissement du jour de carence vont “vachement” créer des emplois et donner du boulot aux chômeurs.

Je ne les sens pas tous ces membres du gouvernement. Il n’y en a pas un pour relever l’autre. Et l’écolo qu’est-ce qu’il nous bassine avec ses conneries ? On avait eu Kouchner avec le nain, c’était le même genre. Maintenant on a Nicolas la Hulotte qui va baisser la culotte avec l’autre pommadin, vous verrez !… Le bouquet c’est le porte-parole. Dans les bals d’autrefois, il n’aurait pas été plus loin que la buvette. On l’aurait « castagné » …

A part Moustache de la CGT, Mélenchon et votre serviteur, je n’entends personne d’autre crier au coin des … « lois ». Ça craint non ?

 

Publié dans divers | Laisser un commentaire

ça va ?

       … oui merci ça marche

IMG_0375

Ce matin avec ma copine nous sommes partis de Terre Nue. Il était 5h48 très précisément. Nous avons pris la voie verte au bord du lac pour nous rendre à Aix-les-Bains. Au centre nautique les deux marcheurs ont fait demi-tour et à 7h53 ils étaient revenus à Ibiza, dans leur Ibiza plutôt…

IMG_0376

Les entraînements de marche doivent régulièrement se faire dans les conditions de nos randonnées au long cours, souvent aux aurores. C’est le cas l’été lors des périodes de grosse chaleur. Aujourd’hui il n’y avait pas grand monde hormis les pêcheurs et quelques anciens à vélo. Les belles choses, le bonheur dit-on,  appartient à ceux qui se lèvent tôt. Moi rien ne m’appartient. Je suis locataire de mon environnement.

A contrario, je me souviens qu’il y a 31 ans jour pour jour, comme d’habitude nous nous étions levés tôt avec mon beau-père. Le drame qui s’en est suivi a changé notre vie. Cette putain de vie est une vraie dégueulasserie ! Alors quand je demande à Françoise si ça va, elle regarde devant et me dit quand même : « Oui merci ça marche … »

Pour moi la marche et la pêche à la ligne sont les meilleurs dérivatifs. Dans ces deux activités j’oublie tout, petits et grands soucis …

Publié dans famille, marche | Laisser un commentaire

les mois de juillet se suivent …

                                               … et se ressemblent

Comme l’an dernier à pareille époque nous sommes montés à Bourdeau au-dessus du lac du Bourget, en guise d’entraînement pour nos futures randonnées. Le billet écrit en 2016 et intitulé “Bourdeau” n’a pas pris une ride, juste une ou deux petites varices qui s’accentuent avec le temps…

DSC_0167

Hier nous avons pu entrer dans l’église qui était ouverte. Le coin est surprenant car l’édifice est planté sans séparation au milieu du cimetière. A l’entrée une immense croix en pierre sans inscription est remarquable par sa sobriété. A l’intérieur, la statue de droite (Vierge à l’Enfant) est dédiée à Notre Dame du Lac.

DSC_0166 DSC_0163

Aujourd’hui j’ai roulé du côté du lac et bien entendu je suis allé jusqu’au bas de la bosse de Bourdeau. Il ne se passe pas plus de deux journées sans que je me rende au port de Charpignat. Cette année un panneau prévient les cyclistes que le col du Chat leur est interdit car l’itinéraire est sur la déviation de la route du tunnel fermé pour cause de travaux.

DSC_0161

On vit dans une belle région. Tous les matins au bord du lac,  je vois de nouveaux vacanciers qui paient pour séjourner dans le coin. Nous, on est pensionnés pour passer des jours heureux à la retraite en Dauphiné-Savoie…

Ce matin, sur la grande route qui mène à Aix, du côté de Terre-Nue, mon vélo s’est mis à bouger. J’ai eu peur que ce soit la direction. Je n’ai pas mis longtemps à m’apercevoir qu’il était excité car il avait dû “sentir” le Pinarello de mon pote Fabrice qui était sans doute passé là peu de temps avant moi. Il a du flair et du coup il a accéléré. J’ai mis du braquet pour suivre l’allure.  J’ai peur qu’un jour il se cabre sur la roue arrière comme notre bon Peter Sagan. Ils l’ont viré du Tour le slovaque pour irrégularité dans le sprint où Cavendish est tombé. Ils s’aperçoivent ces couillons que pour gagner au milieu de tous ces requins tu ne peux pas tenir ta ligne et parfois faut mettre les coudes. Ces commissaires sont à l’image de toute la bienséance ambiante. J’ai noté qu’en 24h Jalabert le gendre idéal avait changé d’avis et il leur donnait raison. Quel couillon celui-là aussi ! Il doit voter Macron pour tourner sa chemise aussi facilement. Va falloir le faire opérer des végétations car je ne comprends rien à ce qu’il dit. Il a le nez bouché et son timbre de voix nasillard  est insupportable. Par contre je me suis habitué à Marion. Elle est “bonne” Marion comme disent les jeunes. Je ne sais pas si elle cuisine bien… Ils sont “mauvais” les officiels qui ont mis hors course Sagan et ils nous privent d’un “battant”. Les “juillets” se suivent et se ressemblent sur le bord des routes du Tour de France ou dans les canapés à l’ombre. J’ai entendu des jeunes se plaindre et dire que c’était long. Il leur faudrait un téléphone et un abonnement pour passer le temps… Ça craint, non ?

Il y a encore trois gars qui m’ont doublé ce jeudi sans dire bonjour. J’avais ralenti pour admirer le paysage. Je n’ai pu m’empêcher de leur donner une leçon, trois leçons en fait, une pour chacun de ces couillons qui ne doutent même pas à qui ils ont à faire… S’ils savaient ! En ce moment je pilote alors j’en profite. Je me fais des compliments tout seul aussi… En roulant je pense “vélo” souvent. J’aime bien Froome et Aru. Mon vélo Focus lui, faisait la gueule de retour à la cité. Il aime bien la compagnie du Pinarello. Je lui ai expliqué que j’étais “Agé” et que même avec “2r”,  c’est vite “galère” si tu n’arrives pas à suivre la roue de Fabrice. C’est “L’avenue” d’Annecy qui est le juge de paix. J’ai peu de chance de gagner un jour là-haut…

En juillet, j’essaie de rester gentillet dans mes billets … Promis !

Publié dans marche, vélo | Laisser un commentaire

le bois est empilé

J’ai compté le nombre de fois où l’on porte le bois de chauffage avant qu’il ne brûle dans le poêle à Marie-Rose.

Lorsque l’arbre est abattu et tronçonné sur place en barres, il est descendu au pré. Ensuite il est mis en tas sur place. Un mois plus tard il sera chargé sur la remorque derrière le tracteur. Il est déchargé à l’entrée du hangar où il va être empilé pour sécher. Lors du sciage, on le passe au scieur et on le récupère au sol en bûches pour le charrier en brouette et le mettre à l’abri. L’avant-dernière opération, celle que j’ai finie hier, consiste à le mettre en piles. Il faudra le charrier une dernière fois pour l’amener à la maison à raison d’une ou deux brouettes tous les trois-quatre jours lorsque le poêle sera rallumé.

Au total nous portons 9 fois le bois, au minimum. Celui qui provient de gros arbres est fendu sur place et refendu au hangar. Il faut donc rajouter deux manutentions qui incombent souvent à Michel le spécialiste du “coin”… 

IMG_0370 IMG_0372

Le bois qui est rangé a été coupé  début 2016 et scié l’automne dernier. Une partie de ce stock a déjà été brûlée car le poêle s’est montré gourmand cet hiver.

                                     IMG_0374

Le bois qui sèche à l’entrée des bâtiments provient de la coupe du début de l’année et sera scié cet automne. La place est faite. Il en faut. Je me souviens avoir vu dans le hangar un amoncellement de bûches sciées non rangées qui montait presque jusqu’en haut du mur en moellons.

          IMG_0371 IMG_0373

Quand j’étais jeune, c’est mon père qui m’avait appris à ranger le bois. L’été j’allais aider dans les fermes qui jouxtaient notre lieu de villégiature. Les travaux manuels à la campagne vont s’éteindre avec notre génération. Dommage… A Saint-Aupre, ce sont les enfants et les petits-enfants des anciens paysans qui viennent te casser les “bonbons” lorsque tu allumes un feu. Tu te dis que le monde a perdu le sens des vraies valeurs, celles de notre époque, même les plus matérielles, celles qui ajoutées bout à bout assuraient l’essentiel.

Publié dans Saint-Aupre | Laisser un commentaire